Home MA CUISINE LE DJA 🇧🇯

LE DJA 🇧🇯

written by Al Hayyath May 12, 2016

 

Aujourd’hui, je vous parle d’un essentiel de la cuisine béninoise qui sert d’accompagnement pour plusieurs plats: “le Dja”. Il se cuisine partout au Bénin mais vient principalement du Sud.

Le Dja est tout simplement une friture de tomates assaisonnée d’oignons et d’un mélange d’épices: ail, poivre, gingembre et piment. L’ingrédient qui vient sceller le goût unique qu’on  lui connaît est la poudre de crevettes. Il peut être servi avec du riz, du atassi (riz aux haricots), du Abobo (haricots), de l’igname ou des plantains frites, plusieurs sortes de pâtes et de sauce gluantes (gombo, crin-crin), du pain etc.

 

dja-zoom

 

Avec quoi préférez-vous accompagner votre Dja? Laissez-moi vos commentaires!

 

Mon Dja, je le prépare en deux temps. Ça prend de la patience!

 

Dja

Print This
Serves: 10 Prep Time: 15 min Cooking Time: 2h30-3h

Ingredients

  • 15-20 grosses tomates
  • 2 gros oignons
  • 2 têtes d'ail
  • du gingembre frais ou en poudre,
  • 3 cuillères à soupe de poudre de crevettes séchées
  • sel, poivre
  • potasse (taille d'un pois)
  • 1 cube
  • 300 ml d'huile

Instructions

Préparation du Dja:

*** Pour commencer, je choisis une casserole anti-adhésive étant donné la cuisson prolongée.

 

DSC00974

  • Je fais moudre une gousse d’ail, 2 à 3 oignons (certains oignons sont forts au goût, je me base dessus pour déterminer la quantité) et à peu près 2 kilos de tomates. Même si ça à l’air énorme, vous serez surpris de voir à quel point la tomate perd de son volume sans eau.
  • Je fais cuire ma tomate à feu moyen. Je rajoute ensuite un morceau de potasse (akanmou en langue fon), qui est un minéral très utilisé en cuisine africaine pour enlèver l’acidité de la tomate. Je prends le soin de diluer le morceau de potasse dans 2 cuill. à soupe d’eau pour le séparer de résidus granuleux.  Je renverse le jus de potasse dans ma tomate, en laissant les résidus non voulus au fond de mon bol.

Personnellement, je préfère la potasse au bicarbonate (dont je déteste le goût même lorsque la quantité est moindre). Je trouve aussi que le bicarbonate altère souvent la consistance de la tomate.

N’oubliez pas: Ne jamais couvrir la casserole!

 

 

On laisse donc la tomate s’assécher en s’assurant de remuer souvent pour éviter qu’elle brûle au fond de la casserole. Vous observerez au bout de 45 min ou plus, que l’évaporation de l’eau a causé des trous dans la pâte de tomates.

  • Pour m’assurer, que la tomate est bien réduite, je remue une dernière fois afin de vérifier si l’eau frémit dans la tomate. Si c’est le cas, je continue encore un peu la cuisson. Cette étape est cruciale pour ne pas avoir une friture trop liquide à la fin.

Astuce: Pour ceux qui n’ont pas de patience, voici comment accélérer votre dja. Avant de porter votre tomate au feu, vous pouvez à l’aide d’un tamis, drainer une partie de l’eau contenue dans la tomate moulue. Ceci réduira donc le temps de cuisson.

C’est donc la fin de la première étape.


DSC00993

 

  •  Je rajoute le mix d’ail, d’oignons, mon mélange d’épices, du sel, 3 cuillères à soupe de crevettes moulues (selon la quantité du dja ou au goût), du cube et une cuill à soupe de tomate en boîte pour ceux qui veulent. J’ajoute aussi généreusement de l’huile. La tomate doit y baigner légèrement. Le dja, ce n’est pas santé, mais soyons indulgents. On en mange pas tous les jours!
    Je fais cuire le tout à feu doux pendant 20 minutes en remuant continuellement. Cela permettra à la tomate de frire et aux ingrédients de bien cuire. Pendant cette cuisson, vous pouvez rajouter des morceaux de viande, d’escargots ou de petits poissons frits. Notez que le niveau de votre huile descendra aussi.

Votre dja  est cuit lorsque la tomate et l’huile prennent une couleur rouge sombre.

Conseil: Lorsque je fais du Dja avec de la viande frite, je me sers d’huile de friture pour aussi frire ma tomate. Je trouve que le goût final est encore plus distinct.

Pour finir, le Dja se conserve très bien au congélateur.

Facebook Comments

 

Facebook Comments

Vous aimerez aussi

4 comments

ABOBO – Plein d'épices September 9, 2016 at 4:50 am

[…] en langue fon, un plat de haricots bouillis et assaisonnés (ail, sel, poivre). Il se mange avec du Dja, du piment, de l’huile de palme ou d’arachides, du pain, du massa ou du gari. […]

Reply
ATASSI 🇧🇯 – Plein d'épices September 10, 2016 at 1:44 am

[…] mélange de riz et de haricots (dolique à oeil noir) ou haricot rouge et qui s’accompagne de dja (friture de tomates) avec des morceaux de poisson frits. Au Nord-Bénin, d’où je suis […]

Reply
DJA AUX ESCARGOTS ACCOMPAGNÉ DE TÉLIBO 🇧🇯ET SAUCE CRIN-CRIN – Plein d'épices September 10, 2016 at 1:46 am

[…] Je vous présente donc, accompagnée du Télibo, la fameuse friture de tomates appelée (“Dja“). Sur un post antérieur, je vous donnais d’amples détails sur le Dja. Mon Dja ici […]

Reply
J'AI TESTÉ: UN BUDGET BOUFFE DE 2000 FCFA POUR TOUTE UNE JOURNÉE À COTONOU 🇧🇯 – Plein d'épices February 14, 2017 at 6:19 pm

[…] silivi frit (maquereau), de la banane plantain frite, du fromage peulh et un mélange de gari. Le Dja était goûteux, un peu gras, mais il suffit de ne pas trop en prendre. Le riz était aussi très […]

Reply

Si vous aimez, commentez ...

%d bloggers like this: